Aller au contenu principal

Souvenirs from Normandie

Un chat à bord du train intercité Saint-Lazare - Deauville, venu retrouver ses origines normandes. Il paraît aussi qu'un wapiti a essayé de voyager illégalement sur le toit. Malheureusement il serait tombé en gare de Lisieux.

Un chat à bord du train intercité Saint-Lazare – Deauville, venu retrouver ses origines normandes. Il paraît aussi qu’un wapiti a essayé de voyager illégalement sur le toit. Malheureusement il serait tombé en gare de Lisieux.

 

A voir absolument à Deauville, le joli porte-serviette de Sean Connery.

A voir absolument à Deauville, le joli porte-serviette de Sean Connery.

 

A voir absolument à Deauville, le noeud papillon de Bernard Lhermitte (je l'ai adoré dans les Bronzés font du ski).

A voir absolument à Deauville, le noeud papillon de Bernard Lhermitte (je l’ai adoré dans les Bronzés font du ski).

 

A voir absolument à Deauville, la tong de piscine de Patrice Chevreau.

A voir absolument à Deauville, la tong de piscine de Patrice Chevreau.

 

Et c'est parti pour la route du cidre ! En bordure d'un village typiquement normand, un homme avec un chapeau nous a expliqué qu'il existait 800 variétés de pommes à cidre dans le Pays d'Auge. Ensuite il nous a vendu deux bols en terre cuite et une bouteille de jus pétillant à la rhubarbe. A ce jour, je n'explique toujours pas cet achat.

Et c’est parti pour la route du cidre ! En bordure d’un village typiquement normand, un homme avec un chapeau nous a expliqué qu’il existait 800 variétés de pommes à cidre dans le Pays d’Auge. Ensuite il nous a vendu deux bols en terre cuite et une bouteille de jus pétillant à la rhubarbe. A ce jour, je n’explique toujours pas cet achat.

 

Le capuccino y est servi dans des bigoudis.

Le capuccino y est servi dans des bigoudis.

 

A Beuvron-en-Auge, on ne rigole ni avec les rayures, ni avec les voilages représentant des trompe-l'oeil de voilages.

A Beuvron-en-Auge, on ne rigole ni avec les rayures, ni avec les voilages représentant des trompe-l’oeil de voilages.

 

Moment très fort pour le Mâle, au Mémorial de Caen, consacré à la seconde guerre mondiale. Moi j'ai toujours cru que cette citation était tirée des mémoires de Luluchatigré, lorsqu'elle s'est fait griffer le haut du crâne par un matou des rues qui cherchait à s'emparer de son coin à champignons.

Moment très fort pour le Mâle, au Mémorial de Caen, consacré à la seconde guerre mondiale. Moi j’ai toujours cru que cette citation était tirée des mémoires de Luluchatigré, lorsqu’elle s’est fait griffer le haut du crâne par un matou des rues qui cherchait à s’emparer de son coin à champignons.

 

Dans le hall du Mémorial, le début d'une très belle visite dans l'Histoire (pour trouver les toilettes, suivre la direction de l'avion).

Dans le hall du Mémorial, le début d’une très belle visite dans l’Histoire (pour trouver les toilettes, suivre la direction de l’avion).

 

Mon dieu mais ce micro est énorme !

Mon dieu mais ce micro est énorme !

 

Les sandalettes les plus résistantes du monde (avec mes birkenstock de jardin).

Les sandalettes les plus résistantes du monde (avec mes birkenstock de jardin).

 

Hahaaaaaaa ! Résidence pour Seniors de beaux, nous voilà !

Hahaaaaaaa ! Résidence pour Seniors de Bayeux, nous voilà !

 

Accueil plutôt chaleureux...

Un accueil plutôt cosy et chaleureux…

 

Avec une belle citation de General Motors.

avec une belle citation de General Motors.

 

Avec le Mâle, on se met directement dans l'ambiance (pourvu qu'il y ait une question sur le général De Gaulle).

Avec le Mâle, on se met directement dans l’ambiance (pourvu qu’il y ait une question sur le général De Gaulle).

 

Cela a l'air facile, comme ça, mais je n'ai trouvé que Michel Boujenah. NON, il n'y avait pas Polnareff.

Cela a l’air facile, comme ça, mais je n’ai trouvé que Michel Boujenah. NON, il n’y avait pas Polnareff.

 

Important ! Et dans le photophore à côté, on peut mettre son dentier.

Important ! Et dans le photophore à côté, on peut mettre son dentier.

 

Allez, c'est parti pour la Tapisserie de Bayeux !

Allez, c’est parti pour la Tapisserie de Bayeux !

 

VITE. Il faut passer avant ce groupe déchaîné de SCOLAIRES.

VITE. Il faut passer avant ce groupe déchaîné de SCOLAIRES.

 

VITE. Il faut passer avant ces chaussures hypnotiques.

VITE. Il faut passer avant ces chaussures hypnotiques.

 

La Tapisserie de Bayeux relate la bataille de Hastings de 1066, qui eut lieu entre Guillaume le Conquérant et Harold, pour monter sur le trône d'Angleterre. Elle est longue de près de 70 mètres. Pour la passer au sèche-linge, bien essorer au préalable et régler sur "Finish Médiéval".

La Tapisserie de Bayeux relate la bataille de Hastings de 1066, qui eut lieu entre Guillaume le Conquérant et Harold, pour monter sur le trône d’Angleterre. Elle est longue de près de 70 mètres. Pour la passer au sèche-linge, bien essorer au préalable et régler sur « Finish Médiéval ».

 

Les pires ennemis de la Tapisserie de Bayeux, et de ma mère.

Les pires ennemis de la Tapisserie de Bayeux, et de ma mère.

 

Va savoir combien de mites se cachent sous ce lierre (derrière c'est la cathédrale de Bayeux, que nous avons vue assez rapidement car j'avais faim).

Va savoir combien de mites se cachent sous ce lierre (derrière c’est la cathédrale de Bayeux, que nous avons vue assez rapidement car j’avais faim).

 

Direction les plages du débarquement et le cimetière de Colleville. Comme chacun sait, le nom des cinq plages du débarquement sont Michel Sword, Michel Juno, Michel Gold, Michel Omaha et Michel Utah.

Direction les plages du débarquement et le cimetière de Colleville. Comme chacun sait, le nom des cinq plages du débarquement sont Michel Sword, Michel Juno, Michel Gold, Michel Omaha et Michel Utah.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le restaurateur s'est un peu lâché sur la carte des desserts.

Le restaurateur s’est un peu lâché sur la carte des desserts.

 

En route pour le Mont-Saint-Michel ! A partir de ce panneau, nous n'entendîmes plus que le cliquetis des sabots de vaches en route pour la traite et le chant entêtant d'un taille-haie électrique.

En route pour le Mont-Saint-Michel ! A partir de ce panneau, nous n’entendîmes plus que le cliquetis des sabots de vaches en route pour la traite et le chant entêtant d’un taille-haie électrique.

 

Quelqu'un a vu l'homme au taille-haie ? J'ai deux mots à lui dire.

Quelqu’un a vu l’homme au taille-haie ? J’ai deux mots à lui dire.

 

Objectif en vue !

Objectif en vue !

 

Le premier qui me demande encore si j'ai mangé l'omelette de la mère Poulard ira aspirer la tapisserie de Bayeux.

Le premier qui me demande encore si j’ai mangé l’omelette de la mère Poulard ira aspirer la tapisserie de Bayeux.

 

C'est haut.

C’est haut.

 

C'est beau.

C’est beau.

 

Ces gens ont tous été ensevelis dans les sables mouvants de la baie, et j'en ai profité pour piquer leurs casquettes.

Ces gens ont tous été ensevelis dans les sables mouvants de la baie, et j’en ai profité pour piquer leurs casquettes.

 

Oh mon dieu ! Daenerys Targaryen, reine des dragons, est aussi au Mont-Saint-Michel ! Et elle n'a pas froid aux reins !

Oh mon dieu ! Daenerys Targaryen, reine des dragons, est aussi au Mont-Saint-Michel ! Et elle n’a pas froid aux reins !

 

Apparemment je ne suis pas la seule à l'avoir repérée.

Apparemment je ne suis pas la seule à l’avoir repérée.

 

Les moines du Mont-Saint-Michel prenaient leurs repas en suivant la règle de Saint-Benoît : dans le silence absolu, et en écoutant la lecture des saintes écritures. La règle ne dit rien sur Questions pour un champion.

Les moines du Mont-Saint-Michel prenaient leurs repas en suivant la règle de Saint-Benoît : dans le silence absolu, et en écoutant la lecture des saintes écritures. La règle ne dit rien sur Questions pour un champion.

 

Au nom du Ciel, mais que quelqu'un donne un pull à Daenerys.

Au nom du Ciel, mais que quelqu’un donne un pull à Daenerys.

 

Allez, la visite est finie. Une crêpe au sucre, s'il vous plait !

Allez, la visite est finie. Une crêpe au sucre, s’il vous plait !

 

La fameuse crêpe au sucre de Cancale. Simple, mais efficace. Moi, à la base, je ne voulais pas aller à Cancale parce que ce n'est pas en Normandie, mais après tout... soyons complètement FOUS (le Mâle a pris une crêpe au miel).

La fameuse crêpe au sucre de Cancale. Simple, mais efficace. Moi, à la base, je ne voulais pas aller à Cancale parce que ce n’est pas en Normandie, mais après tout… soyons complètement FOUS (le Mâle a pris une crêpe au miel).

 

Les huîtres de Cancale dans leurs parcs. Règle de Saint-Benoît obligatoire pour tout le monde.

Les huîtres de Cancale dans leurs parcs. Règle de Saint-Benoît obligatoire pour tout le monde.

 

On avait dit dans le PHOTOPHORE.

On avait dit dans le PHOTOPHORE.

 

Changement de lieu et d'époque, avec la visite du beau château de Carrouges.

Changement de lieu et d’époque, avec la visite du beau château de Carrouges.

 

J'AI VU UNE MITE

J’AI VU UNE MITE

 

Un peu de pétillant à la rhubarbe avec ceci ? (soyons réaliste, nous n'ouvrirons jamais cette bouteille).

Un peu de pétillant à la rhubarbe avec ceci ? (soyons réaliste, nous n’ouvrirons jamais cette bouteille).

 

Et pour finir notre périple, un dernier repas dans un restaurant typiquement normand. :)

Et pour finir notre périple, un dernier repas dans un restaurant typiquement normand. 🙂

 

Merci la Normandie

Merci la Normandie

 

23 Commentaires Poster un commentaire
  1. vous ferez comme vous le sentez mais ne pas goûter le pétillant à la rhubarbe serait une erreur… et puis la prochaine fois, passez donc par la Haute Normandie ! ^^

    10 octobre 2014
  2. Promis Marylaure, nous goûterons le pétillant ! Bises 🙂

    10 octobre 2014
  3. Il y aurait tant à dire… m’enfin j’ai vraiment comencé à paniquer dans le centre « señor »… heureusement : plus de peur que de « mâle »

    10 octobre 2014
  4. Merci pour ce compte rendu aussi pétillant que du jus de rhubarbe ! Si vous avez également localisé un photophore rempli gouttières orthodontiques, je suis preneuse : ça fait trois fois que l’ado n°2 avale la sienne.

    10 octobre 2014
  5. Putain, mais où sont les dragons ?!

    Et sinon, je kiffe le motif pakistanais pure soie du coléoptère de tapis. La grosse mite n’a qu’à bien se tenir.

    (et sinon, je suis grave contente que tu soies revenue, mon quotidien était tout pas kiwi sans toi…)

    10 octobre 2014
  6. où l’humour en ballade ! m’enfin il y a trois photos au milieu où tu as oublié le commentaire !-)
    Bises

    10 octobre 2014
  7. T’as pas mangé l’omelette de la Mère Poulard? OK, je prends mon aspiro 😉

    10 octobre 2014
  8. sterenn #

    hummm,trop bon,le pétillant à la rhubarbe !!!!

    10 octobre 2014
  9. Un petit reportage de guerre sur le front normand, rien de tel pour se tenir au courant des conflits actuels.
    Hastings, 39 – 45 : cette brûlante actualité nous change de toutes les guéguerres de ces derniers temps. Je vois que les restrictions alimentaires pour les grands reporters de guerre sont toujours aussi drastiques : cidres, cappuccino, crêpes, huitres et coucous, quelle misère tout de même !

    10 octobre 2014
  10. Les dragons mangent une omelette chez la mère Poulard (quels touristes !)

    10 octobre 2014
  11. Violette #

    Ah L’omelette de la mère Poulard! Mon papa en rêvait depuis 90 ans ( il en a 93!) et la déception fut a la hauteur de l’attente tout comme l’addition !!!

    10 octobre 2014
  12. arpvinsetvous #

    Indice notoire de ta présence. ….. le joli Opinel♡

    10 octobre 2014
  13. fredix84 #

    Keske t’as fait des casquettes ?

    10 octobre 2014
  14. Et tu ne dis rien du camembert… je reste sur ma faim !

    10 octobre 2014
  15. Marie #

    Beau résumé. C’est fou d’avoir ca en permanence sous le nez et de le redécouvrir avec vous (et Daenerys a du sang de dragon dans ses veines, cette femme ne connaîtra jamais le froid du nord. Les moines de l’abbaye, si )

    10 octobre 2014
  16. michel #

    Merci, c’était bon, des commentaires touristiques comme je les aime.

    11 octobre 2014
  17. Fanny #

    Enfin un post ! Et quel post ! 😉 Au risque de n’être guère originale … le pétillant de rhubarbe, c’est VRAIMENT très bon 😉 Gratouilles à Luluchatigré

    11 octobre 2014
  18. Que c’est bon, ce reportage ! ça donne envie de re-visiter la Normandie ! Et qui a fait sa piqûre à Luluchatigré, pendant ce temps ?
    En tout les cas, contente que tu soies revenue, tes petits mots nous manquaient.

    11 octobre 2014
  19. Michel le yéti #

    Ah ces formidables conseils culinaires pour me faire retrouver la ligne !
    Merci Colombe de ta précieuse aide.

    11 octobre 2014
  20. ha ha bien commencé ce billet avec le chat, j’ai cru que c’était Luluchatigré! le Mémorial de Caen, je n’ai pas réussi à aller au bout de la visite, trop douloureux..
    ensuite, quelle belle balade, la prochaine fois, venez en Bretagne!!
    bonne semaine, remets toi de tes émotions

    13 octobre 2014
  21. Marie-France #

    Trop bien ! J’ai envie d’une omelette…bizarre …
    Et si ! , faut goûter le pétillant à la rhubarbe, je suis sûre que tu finiras par en faire …demandes à ta maman d’enb mettre dans son jardin ….

    13 octobre 2014
  22. King Kong #

    Le pauvre wapiti tombé en gare n’a plus que li sieux pour pleurer !

    14 octobre 2014
  23. Framboise #

    Quel régal ce reportage. J’ai une tendresse particulière pour les tongs et le pétillant à la rhubarbe 😉

    22 octobre 2014

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s