Aller au contenu principal

SCOTLAND Day 1

Tout a très bien commencé. Au moment du départ, j’étais sous perfusion de tisane à la camomille depuis trois jours à cause de cette stupide peur de l’avion (les avions sont mal conçus, on ne peut pas sortir faire un tour si on a les jambes qui grattent) mais une fois à bord, je me suis miraculeusement rendue compte que le vol ne durait que deux heures au lieu de trois. Soulagée mais prudente (j’ai resserré ma ceinture quand on a traversé un nuage), j’ai décidé de regarder quand même mon film de secours, celui que je réserve aux cas d’urgence, par exemple quand le pilote refuse de faire escale pour que je puisse recharger mon portable (il ne joue donc pas à candy crush ?).

Ainsi j’ai pu regarder une bonne partie de ce merveilleux film qu’est Boule et Bill, à la grande consternation du Mâle, et il se trouve que j’ai ri plein de fois, surtout quand Bill atterrît les quatre fers en l’air dans un pot de fleurs ou lorsqu’il rêve à un os géant en faisant l’hélicoptère avec ses oreilles. J’ai d’ailleurs montré ce passage-clé au Mâle, dont la réponse, qui m’a paru brève mais éloquente, m’a malheureusement échappée à cause des écouteurs et du monsieur qui ronflait très fort à côté de nous. Pendant le vol, le Mâle ne s’est pas ennuyé non plus, il s’est mis en chaussette et il a marché dans un chewing-gum ce qui l’a tenu en haleine pendant une bonne partie du voyage.

Arrivés sur terre écossaise, nous avons pris possession de notre voiture de location à l’aéroport d’Edinburgh, non sans appréhension : on m’avait assigné le rôle décisif de co-pilote ET responsable snack. Je n’ai pas pris mon rôle à la légère, dès que nous avons quitté l’aéroport j’ai immédiatement ouvert un paquet de chips indigènes (cheese & onion)  tout en répétant invariablement qu’il fallait conduire à gauche, à gauche, à GAUCHE, à GAUCHE (le Mâle a fini par me surnommer Fabius).

Finalement, nous sommes arrivés à bon port dans la ville de Stirling où nous avons pénétré avec émotion dans notre premier B&B, après être préalablement entrés par erreur dans le bâtiment d’à-côté à cause du magnétisme exercé par une exubérante allée de dahlias.

Le Mâle et son co-pilote sortant de l’avion. L’hôtesse vient elle aussi de marcher dans le chewing-gum.

Le Mâle et son co-pilote sortant de l’avion.
L’hôtesse vient elle aussi de marcher dans le chewing-gum.

Tolstoi

En arrivant au B&B, j’ai découvert les livres de secours du Mâle.
C’est tout à fait inadmissible, quand je pense qu’au kiosque on m’a dit que Cosmo et Glamour faisaient doublon.

guacamole

Il faut savoir que les plantes écossaises sont nourries au gras et au guacamole.

bill

Une vache écossaise.
(oui, Bill EST un people)

10 Commentaires Poster un commentaire
  1. Fredix #

    Moi je me shoote au sédatif PC ! J’ai hâte de voir la photo de ton premier breakfast !!!

    21 octobre 2013
  2. Le mâle relit Tolstoï ? Je croyais qu’il l’avait terminé au printemps ?
    Et où vois-tu des doublons dans ses livres ? Il n’y a aucun rapport entre Tolstoï, Hugo et Descartes ! J’approuve vigoureusement son choix, d’autant que j’ai sombré dans Saint Thomas d’Aquin, la Somme théologique, et que le nombre de volumes est sans commune mesure avec « la guerre et la paix ».
    Ceci dit, j’aime quand tu nous racontes tes voyages, on voit du paysage, on hume les odeurs (des chaussettes), on entend le son de la langue (contre les chips). Y aura-t-il un deuxième volet ?

    21 octobre 2013
  3. Alphonsine, c’est le tome 2 de Guerre et Paix (et oui, il y a un tome 2 !).

    21 octobre 2013
  4. C’est sournois les chewing gum…

    21 octobre 2013
  5. Madame H #

    Parfaite la photo de la descente d’avion, mais dis moi … t’aurais pas un peu grossi ? (et perdu quelques cheveux …?) (ceci dit sans t’offenser of course !)

    21 octobre 2013
  6. Welcome to the UK! Si tu veux faire encore plus local pour les chips, essaies oignon et vinaigre…rien que l’odeur, c’est quelque chose! Et en Écosse, il,y a aussi le célèbre Haggis. Pour les non initiés, je rappelle que c’est de la panse de mouton farci. C’est typique, mais spécial quand même. Have a great ice up north 🙂

    21 octobre 2013
  7. Colombe, j’ai une édition de Guerre et paix en un seul volume…

    21 octobre 2013
  8. isis #

    La couleur des livres choisis par ton « mâle » semble être en adéquation parfaite avec le patchwork du dessus de lit du B&B.
    Bravo, quel bon goût !
    Le mâle a-t-il pu finir la méthode lors de votre voyage?
    « Il n’y a rien qui ne soit entièrement en notre pouvoir que nos pensées »…est un précepte qui peut toujours être bien utile.
    Surtout lors d’un voyage en Écosse, accompagné de sa folie douce.

    22 octobre 2013
  9. You know what ? je vais faire lire ton post à Chéri-chéri qui s’est quelque peu impatienté de mon insistance à lui rappeler cet été en Irlande on roulait…à gauche ! je me sens tellement moins..gauche en te lisant !
    Pour Pomdepin on trouve aussi du Haggis en Irlande, à déconseiller avant de longs trajets…à gauche !

    22 octobre 2013
  10. Tom Mâle est trop cultivé, comme peux-tu l’épater?! Difficile devant ces personages. Et en plus Isis a raison il a de bon goût!

    24 octobre 2013

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s