Aller au contenu principal

Quelle vacuité boboïsante !

a dit tout à coup le Mâle devant la télévision.

Mais cette fois, je n’ai pas bougé d’un cil. Parce que, l’autre jour, quand je l’ai entendu dire « dis donc, elle a de sacrées jambes !», le temps de lâcher l’épluche-légumes et de bondir sur le canapé, le Mâle s’était déjà replongé dans la lecture du Monde et à l’écran il y avait la pub pour le Saint-Agur.

7 Commentaires Poster un commentaire
  1. DOMINIQUE #

    Désolée, je la ressortirai, l’histoire de la « vacuité boboïsante ».

    14 mars 2013
  2. DOMINIQUE #

    Sans citer ma source, bien sûr.

    14 mars 2013
  3. Dommage j’aurais bien aimé savoir à quoi correspond cette vacuité boboïsante… Le Mâle est un tel mystère !

    14 mars 2013
  4. Je serai curieuse de savoir ce qui a mérité de se faire qualifier de « vacuité boboïsante », tout de même…

    14 mars 2013
  5. Imagine que si ça se trouve, il parlait de la même personne…
    (celui qui se complait sous l’orage en faisant de tartine fortes et fondantes)

    14 mars 2013
  6. « La vacuité boboÏsante »… ce n’est vraiment pas facile à placer dans une conversation…

    14 mars 2013
  7. Si ça se trouve, c’était encore la pub pour le Saint-Agur… le Saint-Agur peut être très boboïsant sur une chips de tofu.

    15 mars 2013

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s