Aller au contenu principal

Tu t’es déjà coupé avec une feuille de papier ?

ai-je demandé au Mâle.
– non.
– et étouffé avec une gorgée sucrée ?
– non.
– la jambe qui a la bougeotte au lit ?
– non.
– le doigt qui gratte sans savoir où ça gratte ?
– non.
– mais tu n’as rien vécu, en somme.

14 Commentaires Poster un commentaire
  1. et le nez qui gratte mais on le gratte c’est comme si on l’avait pas gratté?

    17 décembre 2012
  2. fredur #

    Ah oui moi ça m’arrive aussi mais pas au niveau du nez. Le mâle doit connaitre ça en revanche…

    17 décembre 2012
  3. La feuille de papier c’est HORRIBLE.

    17 décembre 2012
  4. Pauvre Mâle, sa réalité doit être bien pâle… Heureusement qu’il a sa Colombe Linotte pour égayer son quotidien!

    17 décembre 2012
  5. Nathaly #

    Bon, je suis rassurée, j’ai vécu tout ça… ou presque ! ;o)

    17 décembre 2012
  6. Le pire est sans doute les impatiences (les jambes qui ont la bougeotte au lit) mais il existe un traitement homéopathique pour cela.

    17 décembre 2012
  7. Loin de moi toute idée de médisance, mais est-on bien sûr que le Mâle est un être humain ? Non parce qu’on ne sait jamais, il pourrait être un extra-terrestre étudiant l’humanité, ça expliquerait tous ces symptômes qui lui manquent…

    17 décembre 2012
  8. Et taper le nerf du coude ? Cogner la tempe sur une porte de placard ouverte? Eu une crampe de petit orteil à la piscine?

    17 décembre 2012
  9. Moi, j’ai déjà eu les 3 en même temps, du coup je crois que je vais proposer mon autobiographie à X.O 😉

    17 décembre 2012
  10. Moi, ça fait douze jours que j’ai la paupière supérieure qui cligne toute seule dans une série de spasmes convulsifs. Depuis, les garçons me regardent bizarrement. La standardiste aussi.

    17 décembre 2012
  11. Coquette au trot #

    Non, crois moi , il n’ y a pas été , le mâle , en somme , dans les tranchées !

    18 décembre 2012
  12. Chris #

    Le Mâle ne sait pas ce qu’il loupe !

    18 décembre 2012
  13. Aurélie : le nez qui gratte mais on le gratte c’est comme si on l’avait pas gratté, je crois que c’est la même chose que le doigt qui gratte sans savoir où ça gratte.
    Fredur : je reconnais bien là ton âme de poète… Une chanson, peut-être ? (un téléphérique ?)
    Léonie : oui, et les témoins de la scène minimisent toujours l’horreur de la coupure par papier (généralement ils ricanent en levant un sourcil)
    TPSB : la réalité du Mâle est loin d’être pâle (un jour je te parlerai des trognons de pomme qui ont une volonté propre)
    Nathaly : on devrait l’inscrire au programme de Terres d’Aventure.
    Frédérique : tu veux dire, un autre traitement que le tournicotage de pied tendu vers plafond ?
    Appolonie Palpitante : le Mâle n’ayant pas lu Harry Potter, je pense qu’on peut tout envisager.
    Miroir de Narcisse : se cogner la tempe sur une porte de placard ouverte ? Mon dieu mais c’est dangereux de chercher des weetabix !
    Solexine : mais qui est ce mystérieux X.O. ?
    Blonde paresseuse : l’avantage : tu peux mettre du mascara sans bouger le bras.
    Coquette au trot : la référence historique sera appréciée par qui de droit !
    Chris : espérons qu’il se coupe vite le doigt avec la promo des poêles à bois.

    18 décembre 2012
  14. les hommes se la pètent toujours alors qu’en fait leur vie, à part Dunlopilo y’a pas plus confort… j’te jure !

    22 décembre 2012

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s