Aller au contenu principal

C’est incroyable.

Il semblerait qu’au bout du compte, mon Opération Tri de Penderie soit parvenue à son terme. Démarrée depuis plusieurs années et religieusement suivie à chaque changement de saison, le Tri de Penderie se soldait quatre fois par an par un écrémage sans pitié de ma garde-robe, m’arrogeant le droit de vie ou de mort sur une chaussette trop rêche, tel le Jeoffrey Lannister de la Soupline.

Je ne laissais non plus aucune chance aux pantalons désœuvrés, aux pulls lascifs, aux blouses oisives, aux culottes en préretraite ou à ces grands chômeurs de vieux maillots de bain, et même récemment, de fil en aiguille et de tiroir en placard, aux draps troués, serviettes pelées ou sets de table scrofuleux.

Mais aujourd’hui, je suis comme arrivée à la fin du processus. Ma penderie semble se suffire à elle-même, il n’y a plus rien à évacuer, même pas un petit gilet apathique ou un pyjama moribond. Sauf accident de sauce tomate, de cambouis de dérailleur ou de lasure à volets, je n’aurai plus rien à acheter dans les six mois à venir.

Je vous laisse, je vais trier mes cure-dents par nuance de beige.

6 Commentaires Poster un commentaire
  1. Luluchatigré pourrait peut être aider? Pour relancer le processus…

    25 juillet 2014
  2. Anonyme #

    et bien voilà……cela ne me surprend point quand avant hier, tu m’annonçais, je n’ai fait AUCUN solde de fringues cette année pour les soldes d’été. Je ne dirai qu’une chose…Tout fout le camp**** et bordel que c’est dommage….j’aimais tellement voir les copines en slip essayer à tout va***

    25 juillet 2014
  3. shezen #

    Il ne reste même pas un vieux pull pour Lulu Chat Tigré ?

    25 juillet 2014
  4. Et moi qui ai encore des chemises de nuit et des sandalettes de mes 12 ans ! Bon, j’étais grande et puis je n’ai pas beaucoup grandi depuis.
    En fait, quand je regarde dans ma penderie, je me dis que j’ai largement de quoi tenir jusqu’en 2074 !

    25 juillet 2014
  5. « Venez m’habiller de mes plus beaux atours car au cas où vous ne le sauriez pas c’est mon jour de do-mi-do
    habillez-moi de fixe-chaussettes en argent de boutons en diamant
    car je m’en vais faire do-mi-do dans mes habits do-mi-do
    je veux mes ondoyants dessous avec les volants de marabout
    je veux mon beau boléro aux piquants de porc-épic
    je veux mon corset mauve avec les boutons de fleurs d’oranger
    car je m’en vais faire mon do-mi-do dans mes habits do-mi-do
    venez m’habiller dans ma blouse transparente avec la ravissante triplure en souris de Chesapeake
    je veux mon faux plastron à pois avec les franges en crinoline
    car je m’en vais faire mon do-mi-do dans une frénésie de do-mi-do
    je veux mes demi-guêtres bleu lavande et en plus de ça
    je veux mon soufflet couleur miel avec l’ourlet à chevrons
    je veux ma petite veste la plus douce en daim couleur pastèque
    et ma longue double patte orange avec le galon couleur platine
    je veux mes manches gigots et en plus de ça
    je veux mes jolis bottillons en chamois avec les boucles en léopard
    je veux mon corset rose avec les collerettes molletonnées et ma culotte bouffante bleu clair aux revers en plumes de singe
    je veux ma résille d’organdi et en plus de ça je veux ma mousseline mère Hubbard doublée de rat de la baie d’Hudson
    habillez-moi de la tête au pieds habillez-moi de pied en cap habillez-moi d’épinards de soie
    car aujourd’hui c’est mon do-mi-do alors venez m’habiller des fleurs d’un million d’arbres roses
    venez m’habiller de saucisses au pâté de foie et de camembert venez m’habiller de bretzels
    habillez-moi de mousse de bière car je m’en vais faire mon do-mi-do dans mes habits do-mi-do. »

    Bon ce n’est pas ce fou de Joeffrey Lannister, mais ce cinglé de Dr. Terwilliker qui chante sa p’tite chanson d’habillage pour la soirée de son sacre (les 5000 doigts du Dr. T).

    26 juillet 2014
  6. Mention spéciale aux culottes en pré-retraite ! Ça me fait penser à Fabrice Luchini qui, lors d’une interview, déclarait : « je vais bientôt avoir la paix du slip ! ». Signifiant par là, à l’aube de ses 60 ans : ceinture ! J’espère qu’il plaisantait.

    27 juillet 2014

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s