Aller au contenu principal

Je me suis entaillée l’index

en faisant un geste brusque avec le couteau à beurre. Ensuite j’ai mis la table dehors, j’ai fait tomber la boule de mozzarella dans mon verre de Pulco et je me suis cognée le genou au tourniquet du parasol en rattrapant la bouteille d’huile d’olive qui tombait de la table. Le Mâle m’a mise en quarantaine.

18 Commentaires Poster un commentaire
  1. ceci est un FAKE. un couteau à beurre ne permet pas de s’entailler les doigts (même l’index). c’est pour ça qu’on laisse les enfants s’en servir « prends donc ce petit couteau à beurre mon chéri ». Je pourrais aussi contrecarrer l’argument de la boule de mozarella dont le diamètre ne permet pas qu’elle tombe dans un verre mais ça m’obligerait à donner plein de paramètres scientifiques avec équations…

    Are you really-real ?

    18 juillet 2014
  2. Chère mamzelle carneto, je m’inscris en faux ! Mon verre quotidien de Pulco est le fameux verre Pokal*, designé par l’architecte d’intérieur Ikeanovitch, où une boule de mozarella peut largement décider d’aller piquer une tête, même sans maillot de bain. Pour le couteau à beurre, par contre, aucune explication scientifique possible. Je n’en vois d’ailleurs qu’une possible : après une vie d’inoffensivité, de privations et de frustrations, à bout, le couteau à beurre a dû passer de longues nuits à s’auto-aiguiser dans le tiroir à couverts en se frottant contre un pic à brochette.
    *http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/10270478/

    18 juillet 2014
  3. je cherche un smiley faisant une conjuration des mauvais sorts !

    18 juillet 2014
  4. Je crois que c’est #%!!!

    18 juillet 2014
  5. syldegunst #

    Il te faut un tartineur et non un « couteau » à beurre ! Tartine va !

    18 juillet 2014
  6. Ouf, la bouteille d’huile d’olive est sauve!

    18 juillet 2014
  7. Si ça se trouve, cette conjonction incroyable de coïncidences n’était là que pour que tu inventes LA nouvelle recette de l’été : la mozzarella marinée au Pulco. Tu vas faire un carton. Et tu pourras intituler ton plat « LE DESTIN ».

    18 juillet 2014
  8. chrisgab991 #

    @mamzelle carnetto : il existe des minis boules de mozza, qui peuvent aisément tomber (se précipiter?) dans une flute à champagne, si! si!
    alors on ne parle même pas du verre pokal!

    18 juillet 2014
  9. Moi, je te crois : je me suis déjà coupée avec la croûte d’un bout de pain (ceci est mon corps).

    18 juillet 2014
  10. Les croûtes de bouts de pain, ces armes de destruction massive.

    18 juillet 2014
  11. J’aimerai tellement avoir la vie tumultueuse de Colombe Linotte ! C’est trop palpitant !

    18 juillet 2014
  12. shezen #

    Et Lulu chat tigré n’y est pour rien. Elle n’a pas eu peur au moins ?

    18 juillet 2014
  13. Pourquoi en quarantaine, le mâle a-t-il peur d’attraper à son tour ton virus de maladresse ?
    Vu l’agilité de Luluchatigré, elle devrait se retrouver rapidement mise à l’écart en ta compagnie.
    Rhôoo, ton mâle va se retrouver tout seul sous son parasol sur sa jolie terrasse , c’est ballot quand même !

    18 juillet 2014
  14. Pauvre mozzarella !

    18 juillet 2014
  15. la souris #

    monclavierestdevenufoujepensequetuétaisjustesurlepointdinventerunenouvellerecetteinavouablehttp://www.leconfitcestpasgras.com/2007/02/21/100-recettes-inavouables-pour-cuisiniers-effront-s/

    18 juillet 2014
  16. painbeurreetconfiture #

    Chère Mamzelle Carneto , avec un couteau a beurre MacGyver est capable de couper une jambe a un ver de terre :-)

    19 juillet 2014
  17. Chris #

    Prête-moi ton couteau à beurre pour que tout en faisant la salutation au soleil je le brandisse vers les nuages gris qui ont pris ce dernier en otage !

    20 juillet 2014
  18. Ahah, tu me fais toujours autant rire et je me reconnais toujours un peu dans tes aventures du quotidien ! J’en profite donc pour te décerner un « liebster award » depuis mon blog : http://minusculeinfini.com/2014/07/28/the-liebster-award/#more-4599 En espérant que tu auras plaisir à répondre aux quelques questions que je t’adresse. Je t’envoie plein de sparadraps virtuels,
    Alys

    29 juillet 2014

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s