Aller au contenu principal

Tout se passait plutôt pas mal

j’avais le poisson, les échalotes, la chapelure, le citron, le persil et les pommes de terre et j’avais débouché une bouteille de vin blanc pour la sauce. J’avais enfilé un tablier, retroussé mes manches, tiré sur mes chaussettes, allumé le four et placé mon iPad à distance règlementaire du kitchenaid, bien emballé dans du cellophane, caché sous une casserole, elle-même recouverte d’un sarcophage en papier aluminium préalablement bombé à l’imperméabilisant pour birckenstock (la dernière fois, l’iPad n’avait pas bien supporté l’atterrissage accidentel d’un discobole de pâte à beignet en son centre : l’écran est resté figé sur la page marmiton spécial Chandeleur et on a mangé des crêpes pendant trois jours).

Confiante, j’ai donc sorti ma mandoline Joris 3000 et j’ai commencé la production de lamelles de pommes de terre. J’ai haché tout ce qu’il fallait hacher, j’ai touillé tout ce qu’il fallait touiller, j’ai regardé dans mon bol, et là, j’ai trouvé que ça avait l’air sec. Prise d’un doute, j’ai déballé l’iPad pour relire la recette, j’ai mis une empreinte d’huile sur « bordelaise » que j’ai essuyée avec le torchon à pommes de terre, j’ai mis de la pomme de terre sur « mixez le tout » que j’ai essuyée avec ma manche, j’ai mis des poils de manche sur « évaporation totale » que j’ai essuyés avec l’arme absolue (une chiffonnette à lunettes), là, j’ai cliqué par mégarde sur la recette du Guacamole aux épices d’Old El paso, puis une vidéo de démonstration s’est mise en route pour m’apprendre à garnir un Fajitas alors j’ai crié à tout le monde d’arrêter ça immédiatement et j’ai décidé de me fier uniquement à mon instinct.

Au diable la recette, j’ai quand même regardé quatre saisons de Top Chef, ce n’est pas pour me faire dicter mon poisson à la bordelaise par une chiffonnette.

- c’est quoi ? m’a demandé le Mâle en découvrant une pomme de terre crue sous l’écorce calcinée de chapelure.

Je crois que j’ai essuyé une larme de désespoir avec ma chiffonnette à lunettes. C’était le pire plat du monde, mais le Mâle en a quand même repris deux fois.

16 Commentaires Poster un commentaire
  1. C’est un amour.

    13 février 2014
  2. isis #

    C’est le coup classique du trifle de Rachel.
    Je crois bien que tu as un Joey à la maison !

    ( Trifle-pie : une couche de biscuits, une de confiture, une de crème pâtissière, une de framboises… une couche de bœuf, une de petits pois, une d’oignons…puis une couche des bananes et bien sûr, touche finale, la chantilly.)

    13 février 2014
  3. Les patates sont toujours de trop !

    13 février 2014
  4. Plus de 3 ingrédients, tu as pris de gros risques !

    13 février 2014
  5. L’avantage d’habiter à l’étranger….quelque soit le résultat, ça doit bien être une spécialité locale quelque part dans le monde. Avec une pomme de terre, je dirais bien l’Irlande.

    13 février 2014
  6. Il faut vraiment que tu arrêtes de jouer de la patate !
    Fais des pâtes !
    Ceci dit, le Mâle est un homme merveilleux… à la veille de la Saint-Valentin, c’est un atout ! ^^

    13 février 2014
  7. Sens du sacrifice mis à part, c’est ce qui s’appelle avoir le "goût du risque". :D
    Tes billets me font toujours autant rire, merci pour la dose de bonne humeur et de vitamine C que tu y mets à chaque fois !

    13 février 2014
  8. Hummm… peut-être qu’il aurait fallu passer les patates au kitchenaid?

    13 février 2014
  9. En te lisant, j’ai pensé comme les copines : les pommes de terre et Linote ne font pas bon ménage.

    13 février 2014
  10. attend poisson et pommes de terre? trop dangereux, fait lui des pates au ketchup c’est deja pas mal!

    13 février 2014
  11. C’est le moment où jamais de citer l’illustre P.R., poète culinaire.

    y’a des jours tu sais pas pourquoi
    ca devrait marcher, ca marche pas
    y’a des nuits tu sais pas pourquoi
    tu devrais dormir mais, tu dors pas
    tu voudrais être eclaboussé par le soleil
    mais t’as les boules, pas la frite
    t’as les abeilles

    elles sont cuitas, les bananas
    decoupées en dos, les patatos
    cuitas, les bananas
    decoupées en dos, les patatos

    y’a des jours tu voudrais zapper
    ou tomber en panne d’oreiller
    y’a des nuits ou tu dynamites
    tu sais même plus ou tu habites
    t’as meme pu le temps de laisser le temps au temps
    trop tard t’as le petard
    tête dans le sac, le gros cafard

    y’a des jours tu sembles épanoui
    mais tu t’evapores dans la nuit
    y’a des nuits ou tu cours toujours
    ces nuits la ressemblent à des jours
    les chats sont gris la nuit porte conseil
    mais t’es bancal drapeau rouge
    t’as les abeilles

    13 février 2014
  12. chatmarron #

    Yeeeuuuh ! Mais c’est pas graaave !…La prochaine fois envois le héraut des Morteau chercher des truites du fond de la vallée ! (et tant pis pour les 4 ans de cours accélérés !)

    13 février 2014
  13. L’essentiel c’est de participer …

    14 février 2014
  14. j’ai eu peur que tu te coupes un doigt avec Joris !

    14 février 2014
  15. C’est l’amour?…Saint Valentin était prochain!

    16 février 2014
  16. céline #

    Je ne sais pas ce qui est le pire : que tu aies trouvé le texte en entier (ou, je n’ose l’imaginer, que tu le connaisses par cœur…) ou que je connaisse le refrain (avec l’air et tout… OK je sors).
    Ou comment le néant prend une place folle dans mon disque dur interne… pourquoi est-ce que je retiens mieux ce genre de choses que la racine carrée de Pi ou l’année de création de l’OTAN (ça ne me serait pas vraiment plus utile au quotidien mais au moins j’en tirerais quelques vaines satisfactions à Questions pour un champion!)

    17 février 2014

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s