Aller au contenu principal

J’ai découvert un asticot momifié

dans un tupp vide au fond du placard de la cuisine. C’est à cet instant précis que j’ai été foudroyée par la malédiction des pharaons. Sans reprendre mon souffle, j’ai reniflé toutes les boites des placards, aspiré le tiroir à couverts, démietté la huche à pain, dépoussiéré le dessus de la hotte, changé d’éponge, de sac poubelle et de torchon ET aligné toutes les épices face étiquette. La Momie a fini au compost avec la farine entamée et le fond du pot de moutarde. Offrandes funéraires pour son voyage vers l’éternité.

10 Commentaires Poster un commentaire
  1. Cécile #

    Croisons les doigts pour que le mâle ne s’aperçoive pas que tu as jeté un pot de moutarde postérieur à 1985 et de la farine A PEINE entamée !!!! Quelle folie !

    28 septembre 2012
  2. Oh! J’espère qu’il n’était pas apparenté à ton ver de terre de combat, sinon il va être triste.

    28 septembre 2012
  3. Alexandra #

    C’est une très bonne nouvelle, ils aiment ce qui est bon ! Sinon, pour les faire fuir, on peut laisser une boîte de margarine ouverte ! Ça ne pourrit pas, ne rancît pas, ne vieillit pas – beurk !

    28 septembre 2012
  4. ha tiens, ça me fait penser à la farine que j’ai jetée hier, parce qu’il y avait un joli petit chemin créé dedans par une bestiole non identifiée (je conseille les bocaux, c’est super pratique pour observer sans être vu)

    28 septembre 2012
  5. Un petit asticot n’a jamais fait de mal à personne, surtout s’il est momifié ! Et peut-être même qu’il contient encore plus de protéines que frais comme un gardon…

    29 septembre 2012
  6. euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuukh…. pourquoi je lis ça alors que j’ai encore ma tasse de thé à la main ?
    hein ?
    (on n’est pas lundi pourtant ?)

    30 septembre 2012
  7. Cécile : mais les asticots du compost, eux, sont contents ! Imagine la superbe vinaigrette qu’ils vont faire pour leur salade d’épluchures de carottes grâce à mon pot de moutarde (et pour la farine, ils pourront toujours la répandre autour du compost pour talquer les escargots-ennemis)
    TPSB : oh non, heureusement, c’était un asticot momifié de – 1000 avant Jésus-Christ (de la dynastie ptolenta)
    Alexandra : mais… tu voudrais dire que… la margarine est éternelle ?
    Cledsol : le pire, cledsol, c’est que la farine était dans un bocal. D’après le mâle, je n’avais pas étanchéifié mon bocal. Grmbl.
    Frédérique : hmmm… je crois que je sais qui inviter à manger ma fougasse aux asticots.
    La marmotte : les asticots ne sont pas du lundi (sales bestioles fantasques).

    1 octobre 2012
  8. Au fait, c’est LA huche à pain ?

    2 octobre 2012
  9. T’aurais du le filer à Luluchatigré! Mon vélociraptor à moi bouffe tout ce qui traine, araignées crevées, mouches agonisantes de Baygon etc.

    4 octobre 2012
  10. j’adore comme d’hab :))

    5 octobre 2012

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s