Aller au contenu principal

J’ai repéré des traces de bave scintillante

à proximité des fraisiers. Mais cette fois je ne me suis pas inquiétée outre mesure, puisque ces sales limaces avaient déjà bouloté depuis belle lurette la seule fraise qui ait jamais poussé sur ces satanés fraisiers. C’est en m’approchant un peu plus près du potager que j’ai pu lire le message écrit en lettres de bave sur le sol :

tareçutabinettedanzunepochettesurprise ?

J’engage un garde du corps.

9 Commentaires Poster un commentaire
  1. Nathellis #

    Fais gaffe : c’est vicieux ces bêtes là !

    9 juillet 2012
  2. DOMINIQUE #

    D’après moi, c’est un escargot : ils ont une meilleure orthographe que les limaces.

    9 juillet 2012
  3. Ho !!!! … Un bon conseil : Engages ton garde chez les hérissons, ils s’y connaissent en limaces.

    9 juillet 2012
  4. Haaaaan la chaaaaance! Je rêve de communiquer avec les escargots

    9 juillet 2012
  5. Cécile #

    Ça y est, c’est la guerre !!!!!!!!

    9 juillet 2012
  6. A mon avis elle voulait juste tailler un bavette.

    9 juillet 2012
  7. Sophie #

    Ce message partait d’une bonne intention et tout de suite tu te places sur la défensive !
    Une meilleure binette = une terre plus accueillante = des fraises en quantité = de bons desserts à venir pour tes amies futures et toi même !
    Relax et fonce chez Botanic !

    10 juillet 2012
  8. Nathellis : arrête tu me fiches la trouille ! Je vais semer des tomates anti-personnelles.
    Dominique : quoique… un jour j’ai vu un escargot écrire "j’ai baver très fort".
    Frédérique : mon garde du corps est un vers de terre ultra-formé mais je crois qu’il a la trouille des hérissons.
    Jeanne : Robert Redford aussi, dans son film. (non ?)
    Cécile : oui et c’est pas du jeu, les limaces sont déjà habituées à ramper dans les tranchées.
    Triskell : si en plus elles mangent mes bavettes à l’échalote, je ne réponds plus de rien.
    Sophie : je vais plutôt leur casser la binette, oui, à ces limaces volturi.

    10 juillet 2012
  9. Abricotine #

    …limaces volturi ? Une espèce endémique à Schmurtzville ? Was esch das ? (= vasistas par chez nous…)
    (Ouf,vive G….e ! Maintenant je sais !)…et ô desespoir, le gouffre générationnel est sans fond ! Va quand même falloir que j’la lise c’te satanée série…s’en tenir à HP (même en V.O. siouplait !) ça suffit vraiment plus à rester dans l’move ! (j’émerge un peu là ?).

    Sinon, en susurrant à l’oreille de tes limargots baveux (vu ta souplesse ça devrait l’faire) qu’un magnifique jardin abrite à quelques glissades de là de belles et appétissantes aubergines, peut-être se laisseront-ils tenter par un petit voyage sans retour ? (…et pas de GPS hein, à l’ancienne avec leurs bonnes vieilles antennes !). L’accueil sera à la hauteur de l’effort : choppes de bière et tapis rouge pure lin !

    13 juillet 2012

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s